Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Dégage travelo", "va te pendre" : c'est mon quotidien. La parole transphobe s'est libérée

Lors des entretiens d’embauche, c’est flagrant. Avant on me disait "On vous rappellera". Aujourd’hui c’est "Dégage travelo".

Lors des convocations pour des réunions groupées à Pôle Emploi, je sens tous les regards se tourner vers moi quand le conseiller prononce mon nom. "Fils de pute", "enculé" : les insultes fusent, sans que le conseiller de Pôle Emploi ne réagisse. À présent, quand je suis convoquée, je n’y vais plus.

J’ai déjà porté plainte pour discrimination à l’embauche, mais ce motif n’a pas lieu d’être aux yeux de la justice dans la mesure où mes papiers affichent toujours une identité masculine.

À une femme trans’ que je connais, qui avait rendez-vous avec un opérateur privé (à qui Pôle emploi délègue le suivi des personnes au chômage), on a conseillé de se "louer une camionnette et d’aller au bois".

Les anecdotes comme celle-ci ne manquent pas, y compris en dehors de ma recherche d’emploi.

"Vous êtes Monsieur et vous le resterez !"

Un jour, on m’a refusé un café dans un bistrot. Motif ?

"Je ne sers pas les travelos."

à lire sur:http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1367412-degage-travelo-va-te-pendre-c-est-mon-quotidien-la-parole-transphobe-s-est-liberee.html

Tag(s) : #trans, #transexuel, #transexuelle, #transidentité, #transsexuel, #transsexuelle

Partager cet article

Repost 0